Origame - Lancer une application de gestion des abonnements

Voir tous les Ă©pisodes

Pour ce second épisode, je reçois Hugo Salard, co-fondateur et CEO d’Origame, application intelligente de gestion des abonnements à destination des particuliers. À la clé : 36h de paperasse en moins, et 560€ d'économies !


 

Au sommaire : 


> Comment est née l’idée d’Origame  

> Recherche utilisateurs et interprétation des résultats : pas si simple

> Comment obtenir ses premiers utilisateurs 

> La gestion d’une situation de crise

> Les meilleurs conseils d’Hugo pour les fondateurs/fondatrices de produits SaaS

> Les prochaines étapes pour Origame 


Pour s’inscrire sur Origame : https://origame.fr/go/

‍
‍

Comment est née l’idée d’Origame

‍

Nous avons de plus en plus d’abonnements à gérer : électricité, box internet, mobile, assurance, services de streaming (musique, films) etc. Pourtant, pour des services similaires, personne ne paye vraiment le même prix. C’est ce que constate Hugo en comparant ses charges mensuelles à celles de ses frères. L’idée de créer un service de gestion des abonnements germe alors dans son esprit. 


Recherche utilisateurs et interprétation des résultats : pas si simple

‍

Avant de se lancer dans la création de maquettes, Hugo et ses associés partent à la rencontre de leurs potentiels futurs utilisateurs. Ils créent des questionnaires, et réalisent plusieurs interviews pour vérifier que la problématique des abonnements est bien partagée par d’autres personnes. 


La première version d’Origame est pourtant différente de ce qu’elle est aujourd’hui. Et pour cause, la proposition de valeur initiale était trop large : la première version de la plateforme permettait de gérer ses abonnements, mais également ses projets de vie comme l’achat d’un véhicule, ou encore ses impôts. 


Des premiers tests utilisateurs couplés à une remise en question de l’équipe permettent de recentrer la proposition de valeur du produit. Ce dont les gens ont besoin, c’est avant tout de pouvoir gérer leurs abonnements. 


“Une plateforme qui fait trop de choses, qui n’est pas claire, c’est une plateforme que les gens fuient”. - Hugo Salard


Comment obtenir ses premiers utilisateurs 

‍


Le postulat est simple : si le produit plaît et qu’il fonctionne, les utilisateurs suivront. 


Dans le monde des startups, il n’est pas rare de vendre un produit qui n’existe pas encore. 

Ce n’est pas cette option qu’Hugo et ses associés choisissent. Une fois la proposition de valeur validée, priorité au produit. 


Pour rassembler plus de 800 préinscrits, deux méthodes :


  • Des entretiens qualitatifs. Ces entretiens ont permis d’obtenir les coordonnĂ©es d’une trentaine de personnes intĂ©ressĂ©es par le projet, qui ont demandĂ© Ă  ĂŞtre tenues au courant de la sortie de l’application. 


  • Des entretiens quantitatifs grâce Ă  un formulaire. Ă€ la fin de ce formulaire, les participants Ă©taient invitĂ©s Ă  voter pour le nom du projet et Ă  laisser leur adresse email pour ĂŞtre alertĂ©s dès que le produit serait disponible. 


En complément, une liste d’attente a été mise en place, ce qui a permis d’atteindre plus de 800 utilisateurs potentiels. 


Une fois le produit stable, place à la recherche de partenaires fournisseurs. Hugo explique notamment comment ont été signés les premiers contrats avec des fournisseurs d’énergie, puis quelques mois plus tard avec des télécoms. 


Nous discutons également du business model : l’application est 100% gratuite pour les utilisateurs. L’équipe se rémunère côté fournisseurs. 



La gestion d’une situation de crise 

‍

Je demande quel a été l’impact de l’incendie chez OVH en mars 2021 sur Origame. Hugo m’explique l’ascenseur émotionnel vécu par l’équipe :


“On venait de vivre notre meilleure journée dans l’histoire d’Origame. Énormément d’inscrits, des retours d’utilisateurs satisfaits. Le lendemain, je me réveille avec plein de messages de personnes pas contentes car l’application ne fonctionnait plus”. -Hugo Salard


Rapidement, l’équipe se rend compte que le problème n’est pas interne, mais bel est bien causé par l’incident du côté de leur hébergeur. Il faut alors gérer :


  • la communication de crise avec les utilisateurs 
  • la rĂ©cupĂ©ration des donnĂ©es 
  • la remise en ligne de l’application 


Trois jours seront nécessaires pour tout remettre en ordre. Cet incident aura tout de même été l’occasion de tirer des enseignements, notamment en ce qui concerne la sécurité informatique. 


Les meilleurs conseils d’Hugo pour les fondateurs et fondatrices de produits SaaS

‍

Je demande à Hugo quels seraient les conseils qu’il donnerait à quelqu’un qui veut se lancer dans la création d’un produit type SaaS. 


  • Lire le livre The Lean Startup, d’Eric Ries. Un indispensable qui pose les fondamentaux : toujours tester, Ă©couter ses utilisateurs, itĂ©rer.


  • Parler Ă  ses utilisateurs rĂ©gulièrement et ĂŞtre capable de se remettre en question conformĂ©ment Ă  ce qu’ils disent.  


  • Tester, passer Ă  l’action, et ne surtout pas rester dans la thĂ©orie. Entreprendre, c’est tout l’inverse. Il faut tester toutes ses idĂ©es rapidement. 


  • Communiquer, mĂŞme en dĂ©but de projet. Solliciter son rĂ©seau, publier sur les rĂ©seaux sociaux etc. 


Les prochaines étapes pour Origame 

‍

Très prochainement, les utilisateurs d’Origame seront en mesure d’ajouter automatiquement leurs abonnements en synchronisant l’application avec leur compte bancaire. 


L’équipe est aussi en train de développer une nouvelle fonctionnalité de “pilotage automatique des abonnements”, qui permettra de changer de fournisseur en un clic. 


Pour découvrir l’application, c’est par ici : https://origame.fr/